Zoom s’approche du milliard de revenus au premier trimestre

Zoom logo

Révélée avec la pandémie de Covid-19, Zoom affiche une croissante insolente en s’approchant du milliard de revenus par trimestre. Mais les analystes restent prudents sur le phénomène.

Zoom surfe toujours sur la vague de télétravail induite par le Covid-19. 

La plateforme de communication affiche un premier trimestre de son exercice fiscal 2022 à 956,2 millions $, en hausse de 191 % par rapport à l’année précédente.

 » Avec ce départ solide, nous sommes heureux de relever notre fourchette de prévisions totales de 3,975 milliards $ à 3,990 milliards $ pour l’ensemble de l’exercice », a déclaré Eric S. Yuan, fondateur et PDG de Zoom.

Autre bonnes nouvelles :  le cash flow est passé à 533,3 millions $ pour le premier trimestre, contre 259,0 millions $ un an plus tôt tandis que sa marge opérationnelle atteint 27,4%.

Zoom communique aussi sur le profil de ses clients : il seraient  environ 497 000 entreprises comptant plus de 10 employés (+87 % ) et  le nombre d’entre eux  dépensant plus de 100 000 $ par an aurait augmenté de 60 % en un an.

En revanche, il reste discret sur la génération de cash provenant de ses diversifications  dans le collaboratif et l’évènementiel.

Idem pour son Zoom Phone, une offre de hardware as a service présentée l'été dernier

Zoom scruté par les analystes

Cette profusion de bons chiffres n'empêchent pas les analystes de rester prudents sur la suite de la belle histoire de Zoom. 

"La mesure dans laquelle Zoom peut rivaliser durablement avec des sociétés comme Cisco et Microsoft reste à voir au cours des prochains trimestres alors que nous commençons à entrer dans de véritables trimestres comparables dans la période COVID", a déclaré Joe McCormack, analyste senior chez Third Bridge, cité par Reuters.

Autre question : les coûts qui  ont bondi de 155% à 265 millions $ provoqué par l'hébergement du nombre croissant d'utilisateurs gratuits.