La France en 2025 : Bercy promeut sa vision numérique

GouvernanceRégulations
République Française

Le gouvernement Ayrault planche sur la France de 2025. Bercy et d’autres ministères parlent du numérique comme d’un indispensable moteur de croissance et de rayonnement.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault fait sa rentrée ce 19 août par le biais d’un séminaire sur la France de 2025. En amont de cet événement, cinq ministères – Économie, Redressement productif, Logement, Justice et Intérieur– ont exposé  leur vision prospective, rapporte Le Point.

Dans leurs copies respectives, les ministres parlent tous du « numérique » comme d’un levier de croissance incontournable. Sans surprise, Bercy est le ministère le plus disert sur le sujet. Visionnaire ou faussement naïf ?

La France numérique rêvée par Arnaud Montebourg

Après avoir invoqué le retour de la France dans le « concert des grandes nations industrielles », le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ouvre son discours sur l’international.

« Dans le numérique, l’Europe a rattrapé son retard avec la création d’écosystèmes extrêmement compétitifs, rassemblant universités, grandes écoles, laboratoires publics et privés, grands groupes et start-up. Paris est devenu une grande place d’innovation aux côtés de Londres, Berlin et des capitales nordiques », prévoit le ministre.

« Les étudiants et les créateurs d’entreprises du monde entier considèrent la France comme un pays propice à la créativité et au développement de nouveaux produits et services. L’ensemble des grandes métropoles françaises bénéficient et contribuent à cette dynamique grâce à une mise en réseau des écosystèmes », ajoute-t-il.

– On pense ici au chantier des quartiers numériques que veut prochainement lancer le gouvernement actuel. –

La dynamique serait alors portée par de « grands groupes du numérique » dans des domaines tels que le Cloud Computing, le Big data, les objets connectés et la sécurité des échanges.

« En combinant politique industrielle du numérique ambitieuse et des exigences fortes en matière de transferts de données personnelles outre-Atlantique, l’Europe est désormais en mesure de contrebalancer le poids des géants de l’Internet », insiste le ministère d’Arnaud Montebourg dans sa note.

Modernisation de l’État et forces de l’ordre 3.0

Pour le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, « le succès de la France » dépendra en grande partie de sa capacité à moderniser ses services publics « et à leur redonner l’agilité promise par la révolution numérique. » Ainsi, « en 2025, l’administration fiscale pourrait avoir entièrement dématérialisé la déclaration, le paiement et contrôle de premier niveau des déclarations. »

Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement, souligne que « le développement des usages et des services numériques […] permettrait de développer l’innovation sociale et la pérennisation d’activités professionnelles ». De son côté, la garde des Sceaux Christiane Taubira parle de mécanismes et applicatifs dédiés à la simplification des procédures « pour les justiciables, les magistrats et les greffiers ».

Par ailleurs, la ministre de la Justice anticipe une mobilisation de la France « pour l’adoption du règlement européen sur la protection des données personnelles qui fait suite à l’ancien règlement adopté en 2014, lequel était devenu rapidement obsolète en raison des progrès exponentiels en matière de technologies numériques ».

– En cours de mise en oeuvre, ce règlement « 2014 » doit lui-même réformer la directive européenne de 1995 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel. –

Enfin, le ministre de l’Intérieur parle « d’intégrer l’innovation aux stratégies de sécurité. »

Pour Manuel Valls : « La police et la gendarmerie doivent réaliser le saut technologique qui s’impose à elles : utilisation accrue des technologies existantes et de celles qui verront le jour d’ici là. »  Ainsi, en plus de renforcer leurs activités d’enquête grâce aux technologies, « une police et une gendarmerie 2.0 – et demain 3.0 – […] ont l’occasion de renforcer le lien de proximité avec la population. »


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur