Actualités Jean-Marc Ayrault

Deux villes italiennes larguent Microsoft pour l’Open Source

Il ne s’agit pas d’une vague de fonds, tout au plus des vaguelettes, mais il s’agit d’une orientation dans un pays en crise et qui cherche des solutions alternatives. Cette évolution se déroule en Italie et plus spécifiquement dans deux villes. La première est Turin, berceau de la famille Fiat, qui a annoncé un plan

Les solutions Microsoft moins chères que l’Open Source

Au mois de janvier dernier, le ministre britannique du cabinet Office, Francis Maude, estimait  possible de limiter une bonne partie des dépenses IT du gouvernement en remplaçant Office Microsoft par une solution Open Source, comme OpenOffice, ou une suite bureautique gratuite en ligne, comme Google Docs.  L’utilisation de la suite bureautique de la firme de

ONP : le cadavre informatique dans le placard du gouvernement

En mettant fin à l’ONP et à son application de paie interministérielle, le précédent gouvernement a certes tué un projet dispendieux. Mais a aussi ramené la paie des fonctionnaires 7 ans en arrière. Avec des applications antédiluviennes qu’il va bien falloir moderniser.

Arnaud Montebourg nommé à la tête d’un « vrai ministère du Numérique »

C’est finalement Arnaud Montebourg qui pilotera depuis Bercy la politique numérique du gouvernement de Manuel Valls, en plus du Redressement productif et de l’Économie. Faute d’un ministère dédié à la promotion de la « French Tech », Fleur Pellerin pourrait hériter d’un secrétariat d’État… dans l’ombre de son ancien ministre de tutelle ?

Le Royaume Uni a économisé 600 millions d’euros sur l’IT en 2013

Dans une déclaration publique, le gouvernement du Royaume Uni a estimé qu’il a économisé en 2013 plus de 500 millions de livres (soit plus de 600 millions d’euros) sur ses dépenses IT. Les chiffres définitifs ne seront connus que durant l’été, mais Liam Maxwell, le directeur technique du gouvernement de sa Gracieuse Majesté, a estimé

Tariq Krim : « La France doit mieux valoriser ses développeurs »

Tariq Krim (Netvibes, Jolicloud…) remet son rapport « les développeurs, un atout pour la France » à Fleur Pellerin. En plus de mesures destinées à valoriser le métier, l’entrepreneur met à l’honneur 100 développeurs français. Et propose la création d’une feuille de route technologique ainsi que la nomination d’un CTO pour l’État. Entretien.

Londres veut économiser en se passant de Microsoft Office… Et Paris ?

Bien décidé à réduire ses coûts informatiques, le gouvernement britannique veut mettre un terme à la domination d’un petit nombre d’acteurs IT, dont Microsoft, sur les marchés publics. Une migration massive vers des solutions Open Source est envisagée. En France, 16 mois après la circulaire Ayrault sur les logiciels libres, la situation évolue peu.

République Française

Contrat Microsoft-Défense : l’Open Bar reste ouvert jusqu’en 2017

À la demande de l’April, le ministère de la Défense a diffusé trois documents portant sur la reconduction du très critiqué accord-cadre signé en 2009 avec Microsoft. Le contrat portant sur 200 000 postes a été de nouveau signé avec la filiale irlandaise de l’éditeur américain. Et ce alors que Bercy continue de lutter contre les pratiques d’optimisation fiscale des grands noms des technologies.

Ecotaxe : Ecomouv’ déterminé à percevoir la redevance de l’Etat au plus vite

Le dispositif de collecte est prêt à être réceptionné par l’État, ont déclaré les dirigeants d’Ecomouv’ à la commission d’enquête sénatoriale. L’Etat devrait donc verser au consortium chargé de percevoir la taxe poids lourds en France près de 20 millions d’euros par mois. Et ce, malgré la suspension de l’écotaxe qui devait être lancée le 1er janvier.

Etat : la mutualisation des datacenters avance pianissimo

Le Comité de modernisation de l’administration, présidé par le Premier ministre, compte sur la rationalisation des datacenters de l’Etat pour économiser entre 500 et 800 millions d’euros par an d’ici 3 à 5 ans. Un chantier qui peine à démarrer alors que les premières réflexions remontent à… 2011.

Suspension de l’écotaxe : le scénario rêvé pour Ecomouv’ ?

Hier, le Premier ministre a suspendu l’application de l’écotaxe, qui repose sur un système M2M qu’installe Ecomouv’. Un consortium qui ne semblait de toute façon pas prêt à collecter cette taxe sur les poids lourds. Et qui est protégé par des indemnités plantureuses en cas d’arrêt du projet.