Tablette : la Playbook de RIM sur le chemin du succès

CloudOS mobilesTablettes

Le constructeur RIM aurait commercialisé 250.000 exemplaires de sa tablette Playbook aux Etats-Unis en quelques semaines. Plus de deux fois plus que la Motorola Xoom.

Malgré un accueil réservé de la presse américaine, la Playbook de RIM (Research in Motion) connaît une carrière plutôt encourageante. En tout cas, la tablette du constructeur canadien réalise un meilleur démarrage que la Xoom de Motorola (100.000 exemplaires en six semaines).

Notre confrère EweekEurope.co.uk rapporte que Research In Motion (RIM) a commercialisé 250.000 PlayBook en deux semaines depuis son lancement aux Etats-Unis le 19 avril dernier. Plus de deux fois plus que son concurrent Motorola Mobility en deux fois moins de temps. Le cabinet d’analyse RBC estime que le constructeur des BlackBerry pourrait atteindre les 500.000 exemplaires vendus au cours du trimestre.

La PlayBook est une ardoise numérique de 7 pouces développée autour d’un noyau QNX (racheté en 2010 à l’américain Harman International) et compatible avec les applications Android, livrée en modèles 16, 32 et 64 Go de mémoire Flash avec un processeur à 1 GHz. Si l’offre wifi est proposée en standard, aucun modèle ne propose d’accès 3G, ce qui constitue l’un des principaux reproches faits à la tablette avec l’absence d’un véritable catalogue applicatif. Il faut en effet utiliser son téléphone BlackBerry comme modem 3G, ce qui tend à enfermer le consommateur dans l’univers BlackBerry.

Une restriction qui ne gène visiblement pas les premiers utilisateurs de la solution malgré le millier de Playbook 16 Go qui ont dû être rappelés pour cause de bug incapacitant. Selon le blog All Things Digital (du Wall Street Journal), les ruptures de stocks se situeraient plus sur l’offre 32/64 Go avec respectivement 71 % et 84 % contre 14 % pour le modèle 16 Go. En France, il faudra attendre sa sortie au mois de juin avant de pouvoir se faire une idée du produit.

Certes, RIM reste très loin des près de 4,7 millions d’iPad vendus au premier trimestre 2011 par Apple mais largement au delà de la Xoom présentée, grâce à Android 3.0, comme le concurrent le plus direct de l’ardoise de Cupertino. Mais l’intégration anticipée du système de Google a généré une instabilité qui, malgré les mises à niveau ultérieures, a nuit à l’image du produit de Motorola. Il sera également intéressant de voir la carrière de la TouchPad de HP, attendue pour juin, dont se serait inspiré RIM. Autres produits à suivre, les nouvelles générations de Galaxy Tab de Samsung et la HTC Flyer, ou encore la Iconia d’Acer. Malgré l’émergence d’une véritable offre concurrente, Apple devrait conserver entre 70 % et 80 % du marché des 50 millions d’ardoises tactiles attendues à la vente pour 2011, selon le cabinet IDC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur