Microsoft pousse les feuilles de calcul d’Office Web Apps sur les smartphones

BureautiqueLogicielsSmartphones

L’offre en ligne d’une version allégée d’Office 2010 débarque en version française. Microsoft revendique déjà 20 millions d’utilisateurs dans le monde.

A peine plus de trois mois après leur lancement officiel aux Etats-Unis (notamment), l’offre bureautique en ligne de Microsoft Office Web Apps a fait son entrée en version française en fin de semaine dernière. Outre la France, Office Web Apps fait également son entrée en versions localisées en Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Russie et Suisse. Rappelons que les Office Web Apps proposent une version allégée d’Office 2010 disponible en ligne depuis un compte Windows Live/Hotmail ou, désormais, la solution de stockage en ligne (jusqu’à 25 Go) Skydrive.

Dans les faits, la version francisée des versions web de Word, Excel, Powerpoint et OneNote était disponible depuis une connexion issue de France. Néanmoins, la version officielle apporte son lot d’enrichissements, bénéficiant des retours des premières utilisations. De nouvelles fonctionnalités sont introduites dans Excel. Elles permettent de synchroniser les données entre une feuille de calcul locale et en ligne. D’autre part, il est désormais possible de publier sur son blog un tableau Excel ou une présentation Powerpoint. Enfin, l’ouverture des feuilles de calcul sur le navigateur du smartphone devient une réalité. Signalons encore la possibilité d’insérer des images clipart et de nouveaux thèmes originaux dans Powerpoint.

Rappelons que la version grand public des Office Web Apps est disponible indépendamment de la suite bureautique installée, ou non, sur le poste de travail. Elle est accessible gratuitement en contre partie d’affichage publicitaire. Et elle fonctionne depuis tous les navigateurs récents. A noter cependant que la présence de la plate-forme Silverlight sur le poste de travail est susceptible d’améliorer l’ergonomie des fonctionnalités en ligne. Microsoft revendique 20 millions d’utilisateurs dans le monde. De quoi son plus proche concurrent Google Docs (qui s’étend désormais sur l’iPad) mais aussi sa propre offre Office.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur