Mille milliards de dollars dans l’Internet des objets en 2020

ComposantsM2MMobilitéPoste de travailRéseaux
internet-things-iot-marche-idc

Les investissements dans les solutions IoT vont bénéficier d’une progression moyenne annuelle de plus de 14% jusqu’en 2021 selon IDC.

Si l’Internet des objets (IoT) s’inscrit dans l’incontournable transformation numérique des entreprises, « son modèle économique reste à prouver », nous laissait entendre, en substance, Patrice Belie, directeur général de Hub One, à l’occasion de la présentation de la nouvelle stratégie de l’opérateur. Il n’en reste pas moins que la promesse de l’IoT ne cesse de stimuler les investissements.

C’est du moins ce qu’avance IDC. Selon le cabinet d’études (et de prévisions), les dépenses mondiales en solutions IoT devraient atteindre 772,5 milliards de dollars en 2018. Une hausse notable de 14,6% en regard des 674 milliards compilés en 2017.

Ce taux de croissance va se maintenir annuellement (en moyenne à 14,4%) jusqu’en 2021 où les investissements IoT dépasseront les 1 100 milliards.

La symbolique barre des 1000 milliards sera franchie dès…2020.

Le hardware en 2018, software et service en 2021

Les achats des objets eux-mêmes (composants, modules et autres capteurs) ainsi que celles dédiées aux infrastructures et à la sécurité composeront l’essentiel des dépenses IoT et atteindront les 239 milliards l’an prochain.

Suivront les services puis les logiciels et la connectivité dont IDC ne fournit pas le détail de son « Global IoT Decision Maker Survey 2017 » dans son communiqué.

Néanmoins, les dépenses en software bénéficieront de la plus forte progression (16,1% annuellement) à travers les besoins d’analytique, de plates-formes IoT et de sécurité.

Les services connaîtront également un taux annuel de croissance supérieur à la moyenne (15,1%) au point que les investissements devraient rattraper ceux du hardware en 2021.

« D’ici 2021, plus de 55 % des dépenses consacrées aux projets IoT seront consacrées aux logiciels et aux services”, avance Carrie MacGillivray, vice-présidente, Internet des objets et de la mobilité chez IDC.

“Le logiciel crée la base sur laquelle les applications IoT et les cas d’utilisation peuvent être réalisés. Cependant, ce sont les services qui permettent de regrouper tous les éléments technologiques pour créer une solution complète qui profitera aux organisations et les aidera à obtenir plus rapidement un meilleur rapport qualité-prix. »

L’industrie première consommatrice

Sous l’angle sectoriel, l’industrie sera en pointe de l’IoT avec 189 milliards investis en 2018 (dans les opérations de fabrication et la gestion des actifs de production essentiellement).

Suivi du domaine des transports (85 milliards dans la surveillance de fret, la gestion de flotte) et des services publics (73 milliards dans les réseaux intelligents de distribution d’énergie).

Les industries intersectorielles comme les véhicules ou bâtiments connectés devraient consacrer 92 milliards.

Même le grand public mettra la main à la poche. A hauteur de 62 milliards. Essentiellement dans les dépenses en solutions dédiées à la maison connectée.

« Les appareils ‘intelligents’ connaîtront une forte croissance des dépenses au cours de la période de prévision quinquennale et contribueront à faire du consommateur le segment de l’industrie qui connaîtra la croissance la plus rapide, avec un taux annuel moyen global de 21% », est convaincu Marcus Torchia, directeur de recherche prévision et analyses consommateurs chez IDC.

L’Asie-Pacifique (hors Japon) sera la plus friande d’IoT avec près de la moitié des dépenses mondiales en 2018 (312 milliards dont 209 milliards en Chine seule) suivi de l’Amérique du Nord (203 milliards) et la zone Europe, Moyen Orient, Afrique (171 milliards).

Le Japon (68 milliards) et la Corée (29 milliards) constitueront les troisième et quatrième pays plus gros consommateurs d’objets connectés derrière les Etats-Unis (194 milliards).


Lire également
L’IoT, le tsunami mal compris par les entreprises françaises
Smart City: Cisco déploie 1 milliard de dollars pour la ville du futur
IoT : l’Idate perçoit une forte croissance malgré des défis à relever

crédit photo © mindscanner – shutterstock

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur