logiciel libre

Les États-Unis affûtent leur projet Open Source, la France aussi

Les États-Unis veulent accélérer le partage et la réutilisation du code source de logiciels développés par ou pour le gouvernement fédéral américain. En France, l’administration fiscale a mis à disposition le code source de son calculateur d’impôts lors d’un hackaton.