Andy Rubin, un des papas d’Android, quitte Google

MobilitéOS mobiles

Le co-fondateur de l’OS mobile de Google, Andy Rubin a annoncé son départ de la firme de Mountain View pour créer un incubateur de start-up. Il est remplacé par James Kuffner.

C’est une figure historique de Google qui vient d’annoncer son départ. Andy Rubin, co-fondateur d’Android va quitter la firme américaine pour de nouvelles aventures, notamment un incubateur pour aider des start-ups dans le domaine de la robotique. Elle a indiqué par voie de communiqué de presse que James Kuffner, chercheur et membre de la division robotique de Google, prendrait la succession d’Andy Rubin à la direction de cette entité. Larry Page a salué le travail accompli par Andy Rubin. « Avec Android, il a créé quelque chose de remarquable pour plus d’un milliard d’utilisateurs heureux. Merci. »

Pour mémoire, Andy Rubin a jeté en 2003 avec trois autres associés les bases de ce qui allait par la suite devenir Android. L’ingénieur New Yorkais a un temps proposé ses travaux à Samsung, mais c’est finalement Google qui décide en 2005 de racheter la start-up éponyme. Le Wall Street Journal qui a le premier évoqué le départ d’Andy Rubin souligne qu’il a très tôt pris la direction de l’activité OS mobile au sein du géant de la recherche. Très indépendant, le quotidien rappelle que même sur le campus, la division Android disposait de sa propre restaurant. En dehors de ces petits détails, Andy Rubin a créé une véritable alternative à iOS dans le domaine des systèmes d’exploitation mobile. Il a pris le parti de l’Open Source avec la possibilité pour les constructeurs de rajouter des surcouches. L’OS n’échappera pas à une bagarre homérique entre Google et Oracle sur les questions de brevets pour laquelle Google a été condamné.

Mais en mars 2013, les dirigeants de Google décident de changer les têtes et nomme Sundar Pichai à la direction d’Android avec une volonté de convergence entre Chrome et l’OS mobile. Andy Rubin hérite de la division robotique, en charge notamment des voitures autonomes. Au sein de cette entité, plusieurs acquisitions ont été réalisées comme Boston Dynamics, Schaft et Meka Robotics. La nouvelle du départ d’Andy Rubin intervient après la promotion de Sundar Pichai au sein de la firme de Mountain View où il va chapeauter la plupart des services de Google.

A lire aussi :

Google s’organise pour la convergence entre Android et Chrome OS
Google présente Android 5.0 Lollipop en étoffant sa gamme Nexus
La prochaine version d’Android intégrera le chiffrement par défaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur