DigestIT : Atos gobe Bull, Apple et Google at home, Support Windows XP ressucité

DatacentersMobilitéRégulationsSécurité

Pas le temps de lire tous les articles, aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine, mobilité, business, Big Data et sécurité.

Un vent de consolidation a soufflé sur l’économie IT et plus particulièrement en France. Atos a lancé une OPA pour racheter un mythe français de l’informatique, Bull, valorisant ainsi l’entreprise à 620 millions d’euros. Cette opération vise à renforcer Atos dans le cloud, le HPC et la cybersécurité. Il s’agit aussi d’une réponse au récent mariage entre Steria et Sopra. Mais cette acquisition pose des problèmes sociaux ont averti les syndicats des deux groupes. Sur une échelle moins importante, GFI informatique, que beaucoup d’analystes considèrent comme une prochaine proie, s’est payé Airial, spécialisé dans la TMA. Toujours dans l’hexagone, les chiffres du chômage sont tombés pour le mois d’avril et les informaticiens échappent à la morosité ambiante avec un recul du nombre de demandeurs d’emplois dans l’IT pour le troisième mois consécutif. Ce n’est pas le cas dans les télécoms où les emplois sont en baisse. Des efforts sont menés dans certains  domaines comme le développement, avec par exemple la plateforme Codecademy qui vient d’être traduite en Français.

Une mutualisation des datacenters français en route

L’Etat est toujours dans une stratégie d’économie. Jacques Marzin, DSI de l’Etat a détaillé la politique de mutualisation des datacenters de la France. Il ne devrait en subsister que 20 prochainement. Les gains peuvent se trouver dans le détail, comme le montre Google qui a fait confiance à un de ses salariés qui en travaillant sur l’intelligence artificielle a découvert une méthode pour prédire et piloter le PUE des datacenters. L’Etat s’intéresse également au système d’exploitation et Arnaud Montebourg aurait dans ses cartons un projet de développement d’un OS made in France.

Google et Apple se placent dans la domotique

La domotique et plus largement l’Internet des objets est revenu sur le devant de la scène cette semaine. Apple dévoilerait la semaine prochaine à l’occasion de sa conférence développeur une plateforme pour la maison connectée. Google chercherait lui à étoffer son portefeuille domotique en s’intéressant à Dropcam, start-up spécialisée dans les caméras de surveillance. Microsoft lui regarde vers la traduction immédiate des communications via Skype. La firme de Redmond est poussé par les métiers à s’associer avec ses concurrents comme Salesforce. Cela lui fera oublier les mésaventures de Windows XP où un hacker a réussi en changeant une clé de la base de registre à étendre le support de l’OS jusqu’en 2019.

L’Arcep place sous surveillance les réseaux des opérateurs mobiles

Dans la mobilité, le régulateur des télécoms s’est rappelé au bon souvenir des opérateurs mobiles en lançant 5 enquêtes administratives sur la couverture des réseaux 3G et 4G notamment. Un marché qui devrait continuer à se concentrer et Orange se déclare prêt à jouer un  rôle dans le dossier Bouygues Telecom. A l’approche de la WWDC d’Apple, les rumeurs augmentent sur le prochain iPhone. Deutsche Telekom a peut-être vendu la mèche sur la date de sortie de l’iPhone 6, le 19 septembre. La concurrence s’organise avec LG qui a présenté le G3. Dans les tablettes, la riposte anti-Apple continue avec HP qui se lance dans les tablettes à moins de 100 dollars. Microsoft essaye de séduire les OEM en leur proposant gratuitement Windows 8.1 avec Bing.

Cyber-tensions entre la Chine et les Etats-Unis

Terminons par la sécurité et particulièrement la cybersécurité avec le feuilleton diplomatique Chine-Etats-Unis. L’Empire du milieu n’a pas du tout apprécié la mise en accusation de 5 militaires chinois pour cyberespionnage. Le pays a lancé plusieurs mesures de rétorsions en préconisant aux administrations de ne plus utiliser Windows mais Linux et au secteur bancaire de se passer des serveurs IBM. La Chine a également publié un rapport accusant à son tour Washington de cyberespionnage. En réponse, les Etats-Unis envisagent de restreindre la délivrance de visas pour les ressortissants chinois qui veulent se rendre aux conférences dédiées à la sécurité comme la Defcon et la Black Hat qui se déroulent cet été à Las Vegas.

Les données personnelles en question

Il a été aussi beaucoup question des données personnelles cette semaine. Avast et Spotify ont lancé des alertes à l’intrusion dans leurs bases de données, mais dans des proportions beaucoup moins importantes que celles d’Ebay la semaine dernière. Seul le forum d’Avast a été touché. Quant à Spotify, la société n’a recensé qu’« un utilisateur » impacté. La protection des données privées devient un élément de réflexion pour la FTC qui demande plus de transparence aux « data brokers » qui gèrent des quantités importantes de données personnelles. Même Google a été obligé par la jurisprudence européenne de créer un formulaire pour le droit à l’oubli en Europe.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur