Diadeis Numérisation s’attaque aux Archives nationales

Cloud

4,5 millions de pages des instruments de recherche des Archives nationales vont être numérisées par Diadéis… avant d’être mises en ligne.

Nous nous étions déjà fait l’écho au printemps du travail de la société Diadeis Numérisation. Cette dernière avait utilisé un procédé artisanal (dans le sens noble du terme) astucieux pour numériser le fonds de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, avec un minimum d’impact sur les livres.

Depuis lors, la société est passée sous le giron du groupe Numen, spécialisé dans l’externalisation des processus documentaires.

Un contrat colossal

Diadeis Numérisation revient aujourd’hui avec un nouveau contrat de taille, la numérisation de l’ensemble des instruments de recherche des Archives nationales. Un fonds qui rassemble des documents datant pour certains de 1790.

Au menu, 23.327 instruments de recherche, soit 1,1 million de pages papier, 3,4 millions de fiches papier, 7359 microfiches, 649 microfilms et 188 bases de données et instruments de recherche électroniques. Au total, ce sont plus de 4,5 millions de pages d’archives qui seront ainsi numérisées.

Un accès direct depuis la Toile

Le projet a été lancé dans le cadre de la création d’un nouveau centre pour les Archives nationales, lequel sera situé à Pierrefitte-sur-Seine (en Seine-Saint-Denis). Il sera achevé dans trois ans (au rythme de plus 7000 documents par an).

Bon point, l’ensemble des instruments de recherche numérisés sera accessible sur le site des Archives nationales.

Crédit photo : © mostafa fawzy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur