Une ‘class action’ contre Microsoft et sa Xbox 360

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Le système juridique américain des ‘class actions’ montre une
nouvelle fois ses limites – dérives – avec l’action opportuniste ouverte contre
Microsoft

C’est sans surprise que l’on apprend que Microsoft est poursuivi aux Etats-Unis dans le cadre d’une procédure en ‘class action‘, nom collectif, dans le cadre des défauts mécaniques de sa console de jeu Xbox 360.

Sans surprise car en reconnaissant que sa console présente des problèmes ? une sur trois quand même selon certaines sources ! -, en étendant sa garantie à trois ans, et en provisionant à ce propos un milliard de dollars, Microsoft a éveillé l’attention de l’Amérique procédurière.

Microsoft a de l’argent, haro sur Microsoft !

Paradoxalement, en revanche, la procédure engagée par un opportuniste avocat de Fort Lauderdale ne concerne pas le ‘Red Ring of Death‘, le défaut mécanique de la XBox 360 qui fait trembler Microsoft, mais un autre problème révélé en Europe.

Certaines consoles Xbox 360 présenteraient le risque de scratcher les disques, c’est-à-dire que le laser rouge brûlerait des pistes des CD, ce qui les rend inutilisables !

 » />

Des disques ‘scratchés’ par la Xbox

Microsoft s’est engagé à réparer la console si elle présente ce défaut. Mais Jorge Brouwer, l’avocat opportuniste, veut plus? Il réclame à Microsoft 5 millions de dollars ! Quant on parle du risque des dérives du système des ‘class actions‘…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur