Avec 100 millions d’applications téléchargées, Apple valide le principe des stores applicatifs desktop

Logiciels

Plus de 100 millions de logiciels ont été téléchargés sur le Mac App Store d’Apple. Petit à petit, la nouvelle boutique applicative de la firme gagne du terrain.

Le Mac App Store est la déclinaison desktop de l’App Store, qui permet à Apple de proposer des logiciels conçus pour Mac OS X. Cette offre, lancée en janvier 2011, vient aujourd’hui de franchir un cap symbolique, celui des 100 millions de téléchargements. Nous sommes certes loin des 18 milliards de téléchargements de l’App Store, mais le succès semble bel et bien au rendez-vous pour cette offre.

Apple démontre ainsi que les boutiques applicatives peuvent être économiquement rentables dans le monde des PC classiques. La facilité avec laquelle les utilisateurs peuvent découvrir, payer puis télécharger des logiciels favorise l’acte d’achat (et même l’achat compulsif).
On retiendra que le Mac App Store ne semble pas avoir eu une grande influence sur le nombre d’utilisateurs de Mac OS X, qui n’a augmenté que de 12,8 % depuis janvier (selon StatCounter).

Un store aux mains d’Apple, mais difficile de faire autrement

La principale critique liée au Mac App Store reste que cette boutique est entièrement contrôlée par Apple, qui ponctionne 30 % du prix de vente des logiciels et se garde le droit d’éjecter une application à tout moment. Des conditions parfois jugées gênantes par les développeurs.

Il faut toutefois se rendre à l’évidence : les boutiques applicatives conçues par des acteurs tiers, par exemple l’AppUp d’Intel, sont loin de rencontrer le même succès que celles – plus visibles – tenues par les éditeurs de l’OS ciblé. Dans ce contexte, le succès du Mac App Store est un signe encourageant pour le futur Windows Store de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur