Java : les PDG d’Oracle et Google condamnés à se rencontrer

JuridiqueLogicielsOS mobiles

Larry Ellison et Larry Page vont se rencontrer pour tenter de trouver une issue honorable pour les deux groupes dans le cadre du conflit qui les opposes autour de Java et Dalvik.

Cette fois, ce sont les PDG d’Oracle et de Google qui sont invités à s’entendre. Tel en a décidé, vendredi 9 septembre, le tribunal californien présidé par Paul Grewal sur recommandation du juge William Alsup. Les deux Larry, Ellison chez Oracle, et Page pour Google, devront donc se rencontrer le 19 septembre prochain pour tenter de trouver un terrain d’entente à leurs différends.

Pour mémoire, Oracle a attaqué Google en août 2010 qu’il accuse de violer les brevets Java à travers sa machine virtuelle Dalvik, laquelle permet d’exécuter des applications Java (après recompilation) sous Android. Ce que réfute complètement la firme de Mountain View. Un préjudice à plusieurs milliards de dollars, estime Oracle.

Eviter un procès compliqué
A l’origine, les deux firmes devaient être représentées par Andy Rubin, responsable de l’unité mobile de Google (et ancien de chez Apple), et Safra Catz, le président d’Oracle. Mais le juge Paul Grewal a jugé qu’une rencontre au sommet serait préférable pour trouver une issue visant à éviter un long, coûteux et compliqué procès. Les deux PDG sont invités à se rencontrer de nouveaux entre les 20 et 30 septembre avant l’ouverture éventuelle des débats le 31 octobre prochain.

L’issue la plus probable serait qu’Oracle abandonne les poursuites en échange d’une forte compensation de la part de Google. Les dirigeants seront-ils plus persuasifs que leurs avocats?

Crédit photo : © laurent hamels – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur