GTC 2010 : Peer 1 invente le « GPU as a Service » !

CloudIAASRéseaux

Louer des GPU pour une heure, une journée ou un mois. Voilà la bonne idée qu’a eue l’hébergeur Peer 1. Tout un chacun pourra dorénavant disposer de son propre supercalculateur.

L’hébergeur Peer 1 propose aujourd’hui à ses clients de louer des GPU, en appliquant une tarification à l’utilisation. Le concept du « as a Service » se voit ainsi adapté aux calculs massivement parallèles.

Peer 1 dispose d’une première offre architecturée autour d’un nœud de calcul Tesla S1070 pourvu de quatre GPU, et épaulé par un serveur comprenant deux processeurs quadricœurs Intel Xeon 5520 cadencés à 2,26 GHz et 16 Go mémoire vive. Le tout est loué 0,90 dollar par GPU et par heure, 15 dollars par GPU et par jour et 350 dollars par GPU et par mois. Si vous souhaitez accéder aux technologies les plus modernes, l’hébergeur propose d’adopter des cartes Tesla M2050, équipées de GPU Fermi. Le prix passe alors à 2,5 dollars par GPU et par heure, 40 dollars par GPU et par jour et 950 dollars par GPU et par mois.

Le tout est livré avec l’outil de rendu 3D iray, piloté ici par l’application web RealityServer. C’est un choix astucieux, car cette offre IaaS (Infrastructure as a Service) intéressera en tout premier lieu les créatifs du monde de la 3D. D’autres logiciels pourraient toutefois faire prochainement leur entrée au sein de telles offres cloud. Wolfram Research s’est ainsi dit intéressé. MathWorks a d’ores et déjà avancé dans ce sens, puisqu’il offre de se connecter aux instances Cluster Compute d’Amazon EC2. Notez toutefois que ces dernières utilisent uniquement des processeurs classiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur