Microsoft participe « ouvertement » au projet Samba

Open SourceRéseaux

Les ingénieurs de Microsoft viennent de contribuer au projet Samba, une implémentation open source des protocoles SMB/CIFS. Une première pour la firme sur ce sujet très stratégique.

Samba est une implémentation open source des protocoles SMB/CIFS (Server Message Block / Common Internet File System). Ces derniers sont à la base des fonctions de partage de fichiers et d’imprimantes des systèmes d’exploitation Microsoft.

Samba permet donc aux OS non Microsoft d’accéder aux partages Windows, qui sont devenus très courants en entreprise. Nous le retrouvons au sein des systèmes d’exploitation Linux desktop ou serveur, et au cœur d’offres comme Mac OS X. Il forme également la pièce maîtresse de la plupart des NAS.

L’arrivée-surprise de Microsoft

Nos confrères de eWeek.com rapportent que Microsoft vient récemment de contribuer au développement de ce projet. Cette participation inattendue permettra d’améliorer la qualité de Samba et de réduire l’écart qui le sépare encore des outils SMB/CIFS créés par la firme de Redmond.

La hache de guerre est-elle définitivement enterrée ?

La nouvelle est d’importance. En effet, les protocoles SMB/CIFS étant stratégiques pour Microsoft, les relations ont été jusqu’alors plutôt tendues entre la firme et le projet Samba. Un différend qui s’est même en partie réglé par voie de justice.

Dans le même temps, les développeurs de Microsoft jouaient au chat et à la souris avec ceux du monde open source, en multipliant les changements dans leurs protocoles de partage. Une situation qui semble aujourd’hui remplacée par une discrète, mais réelle, coopération de la part de la firme.

Crédit photo : ©-Michael-Brown-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur