iTunes : la plate-forme n’a plus de DRM mais cacherait un mouchard…

Logiciels

La marque à la pomme a fait fort en proposant une version sans DRM de sa
plate-forme de téléchargement iTunes. Mais plusieurs sources dénoncent un léger
couac: Apple aurait caché un petit mouchard dans son application?

Certes, le désagrément est moindre, comparé à la disparition des DRM. L’abandon il y a quelques jours de ces verrous qui brident l’utilisation de la musique en ligne, présente de nombreux avantages pour le consommateur, car sans ces Digital Right Management, les morceaux seront interopérsables sur les différents lecteurs du marché, et pourront être librement copiés et manipulés.

Cette nouvelle a d’ailleurs fait bondir de joie plus d’un amateur d”iPod. Mais il faut préciser que les ‘geeks‘ les plus avertis ont immédiatement décelé un aspect méconnu du grand public, l’identification et le suivi de l’acheteur par un mouchard.

Point de départ de l’information, un blog non officiel de la pomme.

Selon son rédacteur, les morceaux commercialisés par Apple en AAC (Advanced Audio Coding) contiendraient des informations personnelles sur les acheteurs, comme leur nom et adresse e-mail.

Ces données seraient récupérées lors de l’achat sur la plate-forme iTunes et inscrites dans l’historique du morceau.

Il est difficile de connaître avec exactitude les motivations du géant de Cupertino. Mais deux théories émergent. D’abord, ces informations pourraient être utilisées par Apple pour traquer les utilisateurs qui partagent les fichiers achetés sur iTunes via les réseaux de P2P. Autre possibilité, ces fichiers pourraient être utilisés à des fins marketing, un peu comme Google avec ses cookies persistants.

Mais pas de panique puisque ce fichier est très simplement modifiable: il suffit d’effacer ces données avant de les réinjecter dans le fichier audio dans iTunes. Et là, ô miracle de la technologie tout marche comme avant!

Toutefois, ces fichiers seraient susceptibles de contenir d’autres informations permettant par exemple de faire le lien entre un fichier donné et l’identité de son acheteur au moyen de son compte iTunes.

Apple dispose d’autres méthodes pour faire parler un fichier audio acheté sur iTunes. Un document publié par l’EFF (Electronic Frontier Foundation) explique que les morceaux sans DRM et avec DRM d’iTunes contiennent plusieurs kilo-octets de données non identifiées. Conclusion, le fichier audio est probablement directement marqué lors de son achat.

Il ne reste donc qu’un seul moyen pour effacer toutes les données personnelles des morceaux iTunes: passer tous les fichiers à la moulinette d’un convertisseur au format MP3. Mais il y a un bémol à déplorer: une perte de qualité sonore…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur